Boudoir

Contact :

t.morisset[at]laposte.net

Twitter : @t_morisset

Bio

Né en 1989, Thomas Morisset vit actuellement à Paris et a entamé une thèse de philosophie de l’art consacrées aux jeux vidéo, sous la co-direction de Marianne Massin et de François-David Sebbah. Il a eu l’occasion de présenter ses recherches dans des revues ou lros de colloques, en France comme à l’étranger.

Son intérêt pour les questions numériques l’a amené à intégrer, comme étudiant-chercheur, l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris et son laboratoire de rechercher, l’EnsadLab, où il est membre du programmeEN-ER (Espace Numérique et Extension de la Réalité), dirigé par François Garnier. Il est également professeur de game studies à l’ICAN.

Après avoir commencé à écrire au lycée, il travaille à  construire un univers marqué par l’absurde dont la première ébauche paraît avec Décimer la Neige, en 2009. Très influencé par la musique (principalement par les musiques extrêmes, mais de plus en plus par le domaine classique) et par les problèmes de rythme, notamment en poésie antique et anglo-saxonne, il travaille depuis quelques années à un projet  alliant son univers premier avec des éléments empruntés à la poésie ou au théâtre sacré.

Cet intérêt grandissant pour le théâtre, et notamment pour le théâtre antique, l’a amené à fonder, avec Antonio Tules et Javiera Boningre, la Compagnie du Quart de Siècle. En 2013, celle-ci a créé son adaptation et traduction des Grenouilles d’Aristophane, pour laquelle il a aussi endossé le rôle de metteur en scène. Il s’est depuis intéressé aux relations entre le spectacle vivant et les arts numériques, et travaille actuellement dans une démarche de recherche-création à l’écriture et à la mise en scène d’une pièce hybride.


 
%d blogueurs aiment cette page :